citation d'Albalat Je collectionne depuis toujours les citations. Voici une sélection de celles que j'ai relevées au fil de mes lectures. Elles ne se retrouvent, pour la plupart, dans aucune collection déjà publiée.
Vous avez des commentaires, des suggestions, des corrections à apporter ? N'hésitez surtout pas à m'écrire ! Si la petite histoire entourant la création de cette page vous intéresse, vous la trouverez ici.

Citations quotidiennes du 17 juillet 2018

[En parlant de la musique] Un élément constitutif de l'humanité universelle, une composante innée de l'âme humaine et de l'esprit humain.
Patrick Süskind (La Contrebasse, trad. Bernard Lortholary, p. 59, Livre de Poche n° 7308)

[...] L'on perd bien souvent tout, en voulant trop avoir.
A.-L. de La Boutraye (Le Chasseur et les deux Lièvres, p. 85 in Fables, Barbier, Paris, 1823)

Que brillants de tout l'éclat de la fortune, qu'accablés des plus affreux revers, tes amis te trouvent toujours le même.
Périandre (Moralistes anciens, p.534, choix de Louis Aimé-Martin, Lefèvre et Chapentier, Paris, 1844)

L'amour fait s'épanouir les fleurs mais la fidélité leur permet de porter des fruits.
Pierre Bourgault (La Culture. Écrits polémiques t.2, p.113, PCL, 1996)

Pouvoir nuire, et ne pas le vouloir, voilà le plus bel éloge d'un homme.
Publius Syrus (Sentences, trad. Francis Levasseur, éd. Panckoucke, Paris, 1825)

Épictète du jour

Le cheval est-il malheureux de ne pouvoir pas chanter ? Non, mais de ne pouvoir courir. Le chien est-il malheureux de ne pouvoir voler ? Non, mais de n'avoir point de sentiment. L'homme est-il malheureux de ne pouvoir étrangler des lions et faire des choses extraordinaires ? Non, car il n'a pas été créé pour cela. Mais il est malheureux quand il a perdu la pudeur, la bonté, la fidélité, la justice, et que les divins caractères, que les dieux avaient imprimés dans son âme, sont effacés.
Entretiens, Livre IV, XX.