citation d'Albalat Je collectionne depuis toujours les citations. Voici une sélection de celles que j'ai relevées au fil de mes lectures. Elles ne se retrouvent, pour la plupart, dans aucune collection déjà publiée.
Vous avez des commentaires, des suggestions, des corrections à apporter ? N'hésitez surtout pas à m'écrire ! Si la petite histoire entourant la création de cette page vous intéresse, vous la trouverez ici.

Citations quotidiennes du 16 décembre 2017

Un homme, ça peut être détruit, mais pas vaincu.
Ernest Hemingway (Le vieil homme et la mer, trad. Jean Dutourd, p. 125, Folio n° 7)

Il n'a survécu au déluge que les animaux qui ont été embarqués dans l'arche. Il faut avouer que l'occasion était belle pour étouffer la dynastie des puces.
Paul Masson (Les Pensées d'un Yoghi , p.41, Léon Vanier, 1896)

Des faits, le sociologue tire des lois, l'historien des leçons. À quoi sert le penseur ? À fournir de pensée ceux qui ne pensent pas. Autant dire alors que l'industrie de la pensée sera toujours prospère.
Fernand Vandérem (La Littérature, p.51, Librairie Hachette (Notes et maximes), 1927)

Je pense qu'on doit craindre un esprit téméraire
Lorsque le désespoir allume sa colère.
Pierre Du Ryer (Alcionée acte 5 sc. 2 (Alcire) p. 133, in Théâtre du XVIIe siècle T. II, Gallimard/Pléiade, 1986)

Le malheur de ces gens qui savent tout est de ne jamais rien prévoir.
Charles Pinot Duclos (Acajou et Zirphile, in Oeuvres T.8, p. 378, Renouard, 1806)

Épictète du jour

Pourquoi aller consulter les devins sur les choses où notre devoir est si marqué ? S'il s'agit de m'exposer à quelque danger pour mon ami, s'il est question de mourir pour lui, qu'ai-je besoin de devin ? N'ai-je pas au dedans de moi un devin sûr et infaillible, qui m'a appris la nature du bien et du mal, et qui m'a expliqué tous les signes auxquels je puis les reconnaître ?
Entretiens, Livre II, XIII.