citation d'Albalat Je collectionne depuis toujours les citations. Voici une sélection de celles que j'ai relevées au fil de mes lectures. Elles ne se retrouvent, pour la plupart, dans aucune collection déjà publiée.
Vous avez des commentaires, des suggestions, des corrections à apporter ? N'hésitez surtout pas à m'écrire ! Si la petite histoire entourant la création de cette page vous intéresse, vous la trouverez ici.

Citations quotidiennes du 19 mars 2019

C'est d'ailleurs un fait avéré que les nations qui sont les premières sorties de la barbarie exercent sur les races plus jeunes qu'elles sous ce rapport une sorte de prépondérances.
Alexandre, baron de Hübner (Promenade autour du monde - 1871, tome 1, p.31, trad. ?, Hachette, Paris, 1873)

Après avoir bien réfléchi sur les maux de la vie, on trouve des compensations à tout, excepté au chagrin profond que causent l'abandon et l'isolement. Il semble que ce soit le seul mal sans remède de l'existence, et que la nature, qui a voulu que l'homme vécût en société, lui ait absolument refusé les moyens d'être heureux hors de la société.
Constance de Théis, princesse de Salm-Dyck (Pensées - XCVI, Première partie, Ed. Firmin Didot, Paris, 3e édition, 1836)

Stupidité, avidité, agressivité mal dirigée - additionnez le tout, et vous avez un homme.
Lester Del Rey (Le onzième commandement, trad. Charles Canet, p. 194, Livre de Poche n° 7010)

Quelles brillantes couleurs avait alors votre jeunesse ! et comme vous en jouissiez ! L'homme n'a qu'un petit nombre d'années pareilles. Il ne les apprécie pas assez pendant qu'il les a. Ce n'est que lorsqu'elles sont loin derrière lui qu'il se rappelle combien elles étaient chères et heureuses.
William Makepeace Thackeray (Histoire de Pendennis, t.1, trad. Édouard Scheffter, p.32, Hachette, 1858)

[...] une nouvelle théorie, quelque particulier que soit son champ d'application, est rarement ou n'est jamais un simple accroissement de ce que l'on connaissait déjà. Son assimilation exige la reconstruction de la théorie antérieure et la réévaluation de faits antérieurs, processus intrinsèquement révolutionnaire qui est rarement réalisé par un seul homme et jamais du jour au lendemain.
Thomas S. Kuhn (La structure des révolutions scientifiques, trad. Laure Meyer , p.24, Champs/Flammarion n°115)

Épictète du jour

Florus demandait un jour à Agrippinus : « Irai-je au théâtre avec Néron, et danserai-je avec lui ? -- Va, lui dit Agrippinus. -- Et toi, lui dit Florus, pourquoi n'y viens-tu pas aussi ? -- C'est, lui répondit Agrippinus, que je n'y ai pas encore réfléchi. »
Entretiens, Livre I, XIII.