citation d'Albalat Je collectionne depuis toujours les citations. Voici une sélection de celles que j'ai relevées au fil de mes lectures. Elles ne se retrouvent, pour la plupart, dans aucune collection déjà publiée.
Vous avez des commentaires, des suggestions, des corrections à apporter ? N'hésitez surtout pas à m'écrire ! Si la petite histoire entourant la création de cette page vous intéresse, vous la trouverez ici.

Citations quotidiennes du 21 octobre 2014

Nos deuils sont des blessures qui nous chassent un peu plus tous les jours du paradis.
Gilles Delorme (Cité par H. Reeves dans Intimes convictions, p.101, Stanké, 2001)

(En parlant ce Coltrane, le jazzman) [...] sa façon de rajeunir les choses avant de les tuer.
Christian Gailly (Un soir au club, p.30, Éd. de Minuit, n°29)

Nul ne peut estimer connaître la vie s'il n'a pas appris à prendre pour un pur cliquetis de syllabes les offres de service qui lui sont faites, les plus spontanées, solennelles et répétées qu'elles puissent être.
Giacomo Leopardi (Pensées, trad. Joël Gayraud, p.49, Éd. Allia, 1994)

Aisément du soupçon un vieux est susceptible.
Antoine Bret (la Double Extravagance, acte 3, sc. 9 (Marine), 1756)

[...] Les deux plus grands pouvoirs du monde, le diable et le prince [...].
John Donne (Paradoxes et problèmes, trad. Pierre Alferi, p.52, Allia, 2011)

Épictète du jour

Tu viens de t'emporter contre tes valets, de mettre toute ta maison en désordre, et de troubler et de scandaliser tes voisins, et ensuite, prenant l'apparence d'un homme sage, tu viens écouter un philosophe discourir des devoirs de l'homme et de la nature des vertus. Mon ami, tous ces beaux préceptes te sont inutiles. Car comme tu ne viens pas les entendre avec les dispositions nécessaires, tu t'en retourneras comme tu es venu.
Entretiens, Livre II, LIII.